La liste de Don Giovanni

Avez-vous déjà côtoyé un homme qui se vantait d’avoir une liste de conquêtes? (ou en avoir fait partie malgré vous?)

Charmeur, sûr de lui et ayant une morale douteuse?

Sans le savoir vous avez probablement rencontré l’archétype de Don Giovanni. Ce personnage brûlant comme un feu de joie et qui ne refuse aucun plaisir de la vie: femmes, fêtes, victuailles et bons vins. Téméraire, il refuse systématiquement de remettre en question ses moeurs légères. Il brûle sa vie tel une comète; son parcours on le devine, aura une fin brutale et tragique. Et c’est ce qui fascine.

Intriguée par le personnage, j’ai saisi l’occasion d’aller voir l’oeuvre de Mozart présentée à  l’Opéra de Montréal le week-end dernier.

  unnamed-4         img_8851

Toujours émerveillée par le décorum, je passe devant le Salon des abonnés avant le spectacle pour prendre la pause avec un mannequin habillé à la mode vénitienne. Je passe ensuite devant la billetterie de la Place des Arts pour faire la file sur la tapis rouge déroulé dans le hall de la Salle Wilfrid-Pelletier.

img_8821

C’est la première et le tapis est bondé. Les gens s’agglutinent et s’entassent avec leur billet en main. Les discussions sont animées, le momentum est là. Les gens sont curieux de voir ce que la jeune distribution de Don Giovanni leur réserve.

unnamed-6          unnamed-7

Parce que oui, bien qu’expérimentés, ils sont jeunes (un choix pour amener un nouveau souffle à l’Opéra?). Gordon Bintner, grand gagnant du concours OSM Standard Life en 2011, est âgé de 28 ans et Jordan de Souza, jeune chef d’orchestre de grand talent, récemment nommé chef de l’Orchestre de l’Opéra comique de Berlin, est aussi âgé de 28 ans.

Je me dirige vers la salle et prends mon siège en feuilletant le programme à la couverture glacée qui décrit le rôle et le cursus de chacun des artistes. Quelques minutes plus tard, les lumières se tamisent, et puis s’éteignent complètement. Le rideau reste fermé, mais l’orchestre entame le premier mouvement. L’opéra est commencé et on sent à travers la musique, les traits téméraires et la soif de vivre de Don Giovanni.

unnamed-2         fullsizerender-1

Le rideau levé, la première scène nous révèle une ambiance et des costumes des années 40. Outre la musique qui est magnifique, la voix des acteurs est hautement maîtrisée. Les jeunes artistes semblent très à l’aise et l’opéra a beaucoup de rythme et d’humour.

En ce qui concerne le compositeur, un fait intéressant de Wolfang Amadeus Mozart est qu’il n’hésite pas à mélanger les genres dans ses compositions. Il va mélanger des éléments de l’opéra seria, de l’opéra-comique et de l’opéra bouffe. Ce qui fait son génie est qu’il peut placer des traces d’humour dans des opéras tragiques. Don Giovanni, fait partie de ces oeuvres qui mélangent les genres.

Ma contemplation du spectacle m’amène à me questionner sur le personnage. Qui est vraiment Don Giovanni? Qui se cache derrière cet homme téméraire qui a l’audace de courtiser des femmes vieilles, jeunes, mariées, ou au couvent et d’ajouter chacune d’elle à sa fameuse liste? Pourquoi prend-il autant de risques pour passer un moment de passion charnelle avec une femme? (plus de mille femmes dans plusieurs pays, comme mentionnera Leporello à Donna Elvira).

Cette partie de l’histoire demeure mystérieuse, mais on suppose une blessure non guérie, qui aurait probablement laissée sa marque sur cet homme, qui au péril de sa vie, accumule les conquêtes en allongeant leurs noms soigneusement sur les pages d’un cahier. Bref, le personnage mystérieux et sans compromis arrive encore en 2016, à faire résonner une corde sensible. Son feu est bien de notre temps.

Pour ceux qui souhaitent assister au spectacle, Don Giovanni est présenté le 12, 15, 17 et 19 novembre dans la superbe Salle Wilfrid-Pelletier.

Pour ceux qui ont assisté au spectacle, remplissez le sondage ci-dessous et donnez une note à l’opéra de Mozart!

Advertisements

3 réflexions sur “La liste de Don Giovanni

  1. Bel article, encore une fois! Un peu sur les artistes, un peu sur l’auteur, un peu sur la pièce et une théorie sur le tout. Juste assez pour nous donner envie de voir cet opéra.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s